COME BACK

Hello, hello….

Quel meilleur jour que celui de l’anniversaire de mon fils pour tenter de renouer le lien avec vous….

Mon fils a eu deux ans aujourd’hui. Ce n’est plus un bébé, c’est un petit gars! Le temps passe si vite.  Je vous dois quelques explications.

Cela fait plusieurs mois que je n’ai rien écrit, rien penser, rien pris en photo alors même que ce blog est mon exutoire. Mon truc à moi!

Pourquoi me direz vous? Je n’ai pas de bonne réponse parce qu’en fait il n’y a aucune bonne raison pour ne pas faire ce qui nous fait du bien : lire, prendre un bain, aller au cinéma, manger une glace, dormir…

Seulement voilà, une journée ne compte que 24 heures. En tout cas les miennes : parce que je constate que certaines blogueuses et autres femmes en tout genre doivent disposer d’infiniment plus de temps- ou de l’aide des petits animaux de la forêt de chez Disney- pour pouvoir être en bombe tous les jours et se prendre en photo, se rendre sur 53 évènements dans la semaine et les prendre en photo, faire des plats à base de graine de chia et les prendre en photo, avoir une déco digne d’un magazine d’intérieur et les prendre en photo et bien sûr avoir des enfants… Enfin les élever parce que les avoir c’est pas la partie la plus difficile.

En tout cas moi je n’y arrive pas et si comme moi, tu es un personne lambda alors tu te reconnaitra dans ce petit billet.

J’ai eu un enfant, puis un deuxième. Dans le quotidien, nous sommes que tous les trois. J’ai un travail très prenant, à temps complet, qui mérite un grand investissement humain et qui engage beaucoup de responsabilité mais qui est très mal payé. J’ai une grande famille qui mobilise temps et énergie. J’essaie de faire du sport et certaines de mes collègues sont devenues mes amies, proches. J’ai une meilleure amie qui a des jumeaux, un travail, une famille…. Par conséquent, nos chances de faire correspondre nos emplois du temps sont proches de zéro mais quand même parfois on y arrive.

Bref, j’ai une vie bien remplie. Remplie de ce qu’on appelle la charge mentale. Je ne connaissais pas le concept même si je le vivais au quotidien. La charge mentale réunie tout ce auquel vous avez besoin de penser, ce que vous devez prévoir, faire et accomplir pour faire tourner votre vie et celle des personnes qui en dépendent.

Et en faisant un peu le point, je me suis aperçue que la charge mentale est particulièrement importante chez une femme….non seulement parce qu’une femme organise le quotidien d’une maisonnée entière, quelque soit sa taille mais aussi et surtout parce que 80% de ce qu’elle organise, de ce qu’elle doit penser ou ce qu’elle doit faire est pour le bénéfice, le bien être ou la réalisation de quelqu’un d’autre.

La charge mentale c’est quand ton mari te propose de préparer les enfants demain matin mais qu’il te réveille pour savoir où sont les affaires que tu as préparé pour la petite.

La charge mentale c’est quand ton mec te demande si tu vas prendre ta journée pour gérer les petits mardi prochain, jour de grève de l’école. Comme si les RTT étaient exclusivement féminins.

La charge mentale c’est quand ton mec rentre dans la salle de bain alors que tu prends ta douche après une longue journée de travail, de gestion éducative pour te demander quelle casserole il doit utiliser pour faire cuire les pâtes.

La charge mentale c’est quand ton mec te dit « oh encore des pâtes » lorsque c’est ton tour de faire à diner, que tu es rentrée à 21 h, lui à 18h mais c’était ton tour…et il était crevé de sa journée.

La charge mentale c’est quand tout le monde contourne la poubelle pour sortir de l’appartement jusqu’à ce que tu la descendes, en même temps que ton sac à main, le sac d’école, le sac à langer, les sacs de courses qu’il faut penser à prendre avant d’aller au supermarché.

La charge mentale c’est quand ton père, indigné hurle de la salle de bain : « bah ta mère a oublié mes chaussettes????? » alors qu’elle a préparé la valise pour son Week-end, le repas, mis de l’essence dans la voiture, prévu les encas pour la route….

La charge mentale c’est lorsqu’il te demande ce qu’il doit mettre dans sa valise.

La charge mentale c’est quand ta mère prépare les repas pour deux jours le vendredi soir parce qu’elle part en séminaire pour le Week-end.

La charge mentale c’est quand tes enfants te demande 250 fois par jour « maman, ils sont où mes chaussons? » alors qu »ils sont très certainement là où ils les ont laissé la dernière fois.

La charge mentale c’est quand ton boss t’envoie 5 mails dans l’heure pour te demander des explications sur des situations alors qu’il a juste à cliquer à droite pour avoir ses réponses.

La charge mentale c’est quand tu dois assumer 8 heures de boulot, les enfants, le ménage, la cuisine, que tu dois être un femme, une épouse, une amante, que tu dois porter des soutiens gorges, des strings, en dentelle inconfortable, que tu te poses dans ton canapé à presque 23 heures et qu’on te reproche d’avoir passer un jogging.

La charge mentale c’est quand tu dois penser à avaler tous les jours ta pilule à heure fixe, et que quand t’oublie on te rétorque : « ah bah j’y peux rien moi c’est TA pilule ».

La charge mentale c’est quand tu tombes enceinte alors que t’es pas prête,  et que tu as toujours porté seule ta contraception, et que le jour où tu envisages d’avorter, on te réponde « non mais tu ne peux pas faire ça c’est égoiste! »

La charge mentale c’est quand tu oublies ta pilule, que tu l’expliques, qu’il insiste pour faire l’amour parce que « c’est pas pour une fois! », que tu tombes enceinte, que tu envisages de saisir cette chance impromptue et qu’on t’inflige un  » non mais tu ne peux pas faire ça, tu me prends en otage là ».

La charge mentale c’est quand tu organises les activités des enfants, les rdv médicaux, que tu cherches la meilleure mutuelle, le meilleur mode de garde, que tu accompagnes les enfants en sortie, que tu prévois les besoins, les loisirs, les budgets, les repas….que tu deviens intendante, taxi, infirmière, médecin, prof, que tu veilles à ce qu’ils soient en bonne santé, bien dans leur baskets, propres… que tu fais les courses, le ménage… que tu vas travailler pour remplir le frigo et le cerveau, que tu essaies d’aller au sport pour répondre au diktat de la société, celui qui dit qu’il faut pas se laisser aller- que le sport c’est bon pour la santé!

Quand chaque échange avec l’autre commence par « moi, je…. », que tu écoutes au boulot, à la maison, dans la rue…

Et que le jour où tu dis que tu es fatiguée, que tu n’en peux plus et que tu veux prendre soin de toi, que tu en as besoin ….la seule réaction est la surprise :  et à ce moment là en générale, quand tu es une femme, on te répond « oui mais moi j’ai besoin de toi!!!! »

Voilà par quoi je passe depuis plusieurs mois, plus les aléas de la vie qui n’épargnent personne, l’absence qui s’acharne, le manque et le vide qui se creusent…

Et en femme de mon siècle qui se respecte, je me suis mise de côté pour répondre aux besoins de chacun, et j’ai mis de côté le blog, l’écriture cathartique et ça ne m’a pas réussi…

Alors, je suis fermement décidée à sauver ce qui me reste d’espace mental pour penser à moi et me consacrer un peu plus au blog… J’espère vous y voir de nouveau.

A très vite

Draw_Signature_App_(671).png

Une réflexion sur “COME BACK

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s