LE MATIN DE NOEL

Bonjour,

On est mercredi et le mercredi c’est ravioli! Et article sur la vie secrète des mères indignes.

Bon pour celles et ceux qui ont suivi et qui s’inquiètent de l’intégrité physique de la mère qui me passait devant tous les matins : sachez que personne n’a de ses nouvelles depuis plusieurs semaines…Mais je ne suis au courant de rien! Non, je déconne!

J’espère que les fêtes de fin d’année se sont bien passées pour tout le monde. Aaaah les fêtes de fin d’année : les lumières, le sapin, les mets délicats, le père Noel… Bref la magie dans les yeux des enfants. J’adore cette période. C’est un moment suspendu dans le temps où tout est centré sur le partage, le plaisir, l’autre. J’aime voir l’excitation dans les yeux de ma fille et avoir le pouvoir de réaliser les rêves qu’elle note sur sa liste au Père Noel… Oui ma fille a des rêves abordables mais une liste très longue…Personne n’est parfait!

Bref j’adoooooore Noel….Jusqu’au 25 au matin.

Passons sur le fait que les gosses te bousculent à 7h du mat alors que je n’ai dormi que quelques heures : couchée après la débarrassage de table, la vaisselle, le rangement et la mise en place des cadeaux…Et Joyeux Noel!

Passons également, le fait que ma fille est pourrie gâtée… et c’est un euphémisme. Donc tu dois attendre près de 45 minutes avant qu’elle ait fini de déballer ses cadeaux. Tu dois feindre la surprise à chaque fois, puisque c’est le « père Noel ». Et ne parlons pas de l’enthousiasme que tu dois également mimer quand elle tend vers toi, la mine réjouie et épanouie, des petits personnages mi humains moches mi animaux féroces!

Et quand tu crois que c’est terminé, tu te souviens que tu a un deuxième enfant…tout aussi pourri gâté.

Donc il est 8h30, tu n’as rien avalé et tu as enfin accès à tes propres paquets. Et tu régresses. Comme une enfant, tu déballes tes cadeaux, que tu tends la mine réjouie vers ta sœur qui attend son tour et qui tente de feindre la surprise et l’enthousiasme devant la yaourtière qu’elle t’a elle même acheté!

Puis vient le tour de ma sœur, de ma mère….  Et, là après ce moment parfait, je crois naïvement que je vais avoir la paix toute la journée, le temps que les enfants fassent le tour de leurs cadeaux. Je salive déjà à l’idée de la brioche grillée, tartinée généreusement de Nutella que tu vas dévorer au pti déj….Des semaines, des mois que je n’ai pas mangé de Nutella… Rapport aux efforts pour faire disparaître les traces de ton statut d’incubateur pour mioches…T’es prêtes!

Puis ma fille t’interpelles : « Maman, Maman, tu peux me monter mes pynipons!!!!!Alllllllleezzzzz maman! » A une autre époque, c’était le travail de mon père mais bon puisqu’il faut faire sans. Donc dans un soupir de lassitude, tu t’exécutes.

Je récupère la boîte. Je constate à regrets que ma fille en a déjà éparpillé partout de ces toutes petites, minuscules pièces pour monter l’univers de la fête foraine Pynipon. Je m’installe, confiante, schéma sous les yeux, et c’est parti dans 10 minutes ; j’engouffre ma tartine.

Mais voilà pas que en pyjama, sur le sol froid, à jeun, je n’arrive pas à monter ce putain de truc pour gamine de 4 ans.

D’abord, le schéma n’est pas un mode d’emploi. Aucune annotation, aucune explication, de tout petits dessins, sur lesquels de toutes petites flèches indiquent le point approximatif sur lequel doivent s’assembler de minuscules pièces en plastique. Plastique plus ou mois coopérant ; puisque quand il ne cède pas sous la pression de mes doigts délicats, ils se faufilent sous le meuble là où mon bras délicat ne se faufile pas!

Il n’y a même pas de numéro, pas de chronologie dans ce putain de schéma….aucune organisation bordel. Alors comment voulez vous qu’on s’en sorte nous le matin de Noel???? Donc, tu sais pas si tu dois fixer les cornets de glace en haut de la grande roue avant ou après avoir clipser les fantômes roses sur les auto tamponneuses!!!!

Et donc le vague dessin qui doit te servir de guide dans cette aventure du matin de Noel, et bien il est en noir et blanc! Pas de couleur! Alors que toutes le pièces minuscules sont en couleur, de toutes les couleurs :rose, jaune, vert, violet…. Je sais pas, les mecs se sont pas dit : « tiens ça pourraient être un repère sympa pour les adultes que de mettre le code couleur sur le plan , hein Robert qu’est ce t’en penses! » Visiblement, Robert a mis sont véto. Ils devaient être juste sur le budget les gars, du coup ils ont sorti les impressions en noir et blanc.

Pfffff, à ce moment là de la matinée, j’ai insulté 50 fois leur mère, prononcé 294 fois le mots « putain », insulté 173 fois leur grand mère et maudit 44 fois leur descendance. Il est 10 h passé, j’ai toujours pas déjeuner, j’ai chaud, j’ai froid, j’ai pris la couleur rouge du costume du Père Noêl, j’ai jeté 15 fois le truc à travers la pièce d’énervement, j’ai fourni à ma fille un vocabulaire d’insultes dont elle aura pas assez d’une vie pour se servir…..je l’ai engueulé au moins autant comme si c’était sa faute si j’étais une quiche en montage de jouet ….ma sœur m’a proposé 4 fois de prendre le relais, je l’ai assassiné du regard 5 fois ; je vais quand même pas me laisser emmerder par les accessoires d’une poupée en plastique haute de 10 cm bordel de merde!!!!! Voilà, j’en suis là.

Comme un défi personnel, j’insiste. J’insiste parce que ma fille me regarde avec des yeux pleins d’espoir, ou de peur, ou d’inquiétude sur mon état mental…Difficile à dire. On est le 25 décembre, je dois y arriver!

Et après 3 heures de montage, je touche au but. Reste les stickers à coller pour la déco.

Soupir de soulagement pour tout le monde, joie et excitation dans les yeux et les jambes de ma fille…Qui s’empresse de soulever le montage pour aller jouer plus loin…Et patatra tout se casse la gueule!

Une question me vient alors à l’esprit. Les mec qui fabriquent ces jouets, les gars qui décident des étapes et des outils de montage ; j’aimerai savoir ce qui s’est passé dans leur enfance, quel drame est survenu : pour qu’ils se liguent à l’âge adulte pour fabriquer des jouets à monter, que tous les enfants de la terre vont réclamer, en bons petits consommateurs qu’ils sont, et qui vont flinguer le matin de noël de leur parents, mettre leur couple en péril et potentiellement générer des scènes de violence barbares.

Parce que je vous jure que si les pynipons avaient été de vrais humains, je les aurai personnellement décapité ce matin là.

Je crois donc que la confrérie des fabricants de jouet a monté un complot international contre les parents, qui vise à nous faire claquer notre fric dans des jouets qu’on pète en essayant de les monter. Le truc qui te rend dingue quoi. Ces gens sont des grands psychopathes pervers!

Amis parents, je crois qu’il est temps de réfléchir à comment lutter contre cette confrérie et trouver un moyen d’éliminer ces sociopathes…. Je vais créer une association de lutte contre le burn out du 25 décembre pour les parents victimes de la confrérie des fabricants jouets.

Je n’ai jamais pu manger ma tartine de nutella….parce qu’après les Pynipons, il y a eu le tracteur de mon fils…..mais le traumatisme est encore violent….je vous en parlerai donc un autre jour.

A très vite

Draw_Signature_App_(671).png

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s