LES DETAILS

Salut toutes et tous,

Avant d’être mère je ne savais pas à quel point les détails étaient importants….mais importants genre vitaux….genre une pluie de météorite s’abat sur la planète….genre la reine des neiges a perdu ses gants!

J’ai donc appris que si tu choisis le bol bleu de cendrillon au lieu du bol rose de minnie, tu peux flinguer la journée de ta gamine. Si tu décides de mettre la robe papillon, au lieu de celle licorne le lundi, tu lui bousilles sa semaine.  Si tu ranges le livre de Peppa pig va à la bibliothèque avant celui de Peppa pig fait une galette alors tu peux l’empêcher de dormir. J’ai aussi appris à mes dépends, très récemment, que si tu n’utilises pas le bon mot pour nommer les choses, alors tu peux carrément déclencher une polémique internationale dont même la maîtresse entendra parler le lendemain matin.

Ainsi, lorsque nous avons procédé à l’achat de ses deux dernières paires de chaussures, ma fille voulait des claquettes. En ma qualité de mère aimante, j’ai exaucé naïvement le désir de mon enfant adoré…..J’ai acheté des claquettes. Et en ma qualité de mère responsable, je lui ai également acheté des sandales ; que je lui ai malencontreusement présentées sous le terme de « nus pieds ». Parce que les claquettes dans la cour de récréation, ç’est juste pas possible à mon sens…..un peu comme les crocs au boulot (ou partout ailleurs soit dit en passant!) sauf si tu es infirmière (et encore….).

Donc, je lui présente ses nouvelles sandales pleine d’espoir et de fierté de mon choix si pointu, d’une jolie paire de sandales rouges rosées, avec un joli cœur sur le pied, un joli cœur incrusté de paillettes….bref tout ce qu’une fille, de 4 ans, surtout la mienne adoooooore normalement!

Et à mon grand désarroi, je lis sur ma fille l’expression de la colère, du regret, de l’incompréhension…le dépit! La couleur peut être….trop rouge, pas assez rose….le cœur too much, trop bébé…les paillettes trop brillantes…en un quart de seconde j’avais fait le tour des options dans ma tête sur l’origine de cette expression meurtrie sur son visage…. Quelle n’est donc pas ma surprise lorsqu’elle me hurle au visage « mais c’est pas des nuuuuuuuuuuuuuuuuuus piieeeeeeeeeeeeeeeds! C’est des claaaaaaaaaaaaaaqueeeeeeeeeeeeeeeeeeeettttttes!!!!!!!! »

Euh non ma chérie….pardon, enfin excuse moi de déranger ton petit monde mais les claquettes ce sont les autres, celles qui n’ont rien pour tenir la cheville à l’arrière tu vois ça c’est des claquettes! Je dirai même plus celles ci sont des tongs puisque tu vois tu dois mettre le petit truc là entre tes doigts de pieds!

Du haut de ses même pas 4 ans, ma fille, les yeux sortant de ses orbites devant l’ineptie que venait de sortir de ma bouche, m’a répondu : « pas du tout maman, moi je sais les claquettes c’est les chaussures où tu vois les doigts de pied! Pfff » S’en est suivi une longue heure de débat que j’ai du abandonner face à ses cris et ses larmes…

Ai je besoin de rappeler ici mon expertise en terme de chaussures? Donc me faire contredire par une enfant, qui il y a encore quelques temps ne savait pas distinguer ses mains de ses pieds….comment vous dire?????

Mais bon, j’ai laché prise au risque d’obtenir un refus catégorique et définitif de porter les dites sandales, et par conséquent potentiellement flinguer n’importe laquelle de mes matinées pressées…..

Donc le moindre détail, même le plus anodin peut à jamais bousiller le lien avec votre enfant, lui donner l’impression que vous l’avez trahi, que vous ne l’aimez pas et/ou que vous ne le comprenez pas…..ou pire encore que vous sabotez exprès son existence en vous trompant de couleur de gobelet.

Alors voilà qu’un matin ordinaire, sur le chemin de l’école, je remarque comme une atmosphère particulière en approchant de la classe…une journée spéciale…comme un air de fête!

Des parents étrangement fières et souriants, des petits garçons gominés, des petites filles joliment apprêtées, avec des jolis nœuds dans les cheveux….des taches de chocolat soigneusement enlevées à coup de salive parentale avant d’entrer en classe….

En ce qui nous concerne, rien de tout ça….la course habituelle pour ne pas être en retard….les cheveux en bataille….et la tenue confortable, pratique, mais rose….

Mais alors qu’en est il de ce sourire affiché des parents, de cette excitation palpable des enfants???

Et là, la maîtresse, elle aussi particulièrement élégante….qui lance à ma fille…un joli compliment qui se termine par un truc du genre « blablabla…pour la photo de classe ».

Panique dans ma tête, hein? quoi? La photo de classe? Mais personne ne m’a prévenue….Ma fille n’est pas prête…Elle n’est pas coiffée, elle n’a pas de jolie robe et elle a encore des miettes de pain au chocolat sur le coin de la bouche….

Ah si, j’ai été prévenu…un mot dans le cahier, il y a 3 semaines, avant les vacances…oui, oui je m’en souviens, si je l’ai signé c’est que je dois m’en souvenir…et vous êtes sûres qu’on ne peut pas décaler?

Evidemment que non, on ne décale pas la photo de classe de toute une école parce qu’il y a une mère qui a oublié de préparer sa fille ….

Je ne sais même pas si j’ai besoin de vous expliquer le regard assassin que m’a lancé ma fille….qui venait sans doute de comprendre qu’elle n’aurait pas sa robe papillon sur sa toute première photo de classe….celle qui marquera sa scolarité à tout jamais…celle que je garde jalousement sur mon trousseau de clés….( et oui je suis définitivement une vraie mère maintenant, j’ai mon porte clé!!!!). Celle que l’on ressortira inévitablement pour ses 18 ans devant tous ses potes du lycée….

Voilà comment sur un détail, j’ai ruiné ( et je pèse mes mots…) la scolarité de mon enfant adoré…. au vue de la bouderie à laquelle j’ai eu le droit pendant les 5 jours suivants….Voilà comment je l’ai trahi… »mais maman tu comprends pas, tu as pas pensé à mettre ma robe pour la photo…c’est ton travail de penser! » Ceci est la réplique véridique de ma fille au sortir de cette maudite journée.

Ma réponse officielle a été « oh je suis désolée ma chérie mais tu es tellement belle de toute façon!  » mais dans ma tête ça faisait plutôt un truc du genre « je pense tous les jours à te laver, te nourrir, te soigner, t’habiller….alors estime toi heureuse que j’ai pas carrément oublié de te mettre à l’école!!!!! »

Et le pire vient quand je reçois la photo de classe et que j’ouvre la pochette….ma fille fait la gueule….elle ne sourit pas…..elle boude…..je n’ai pas pu m’empêcher :  » et toi tu as pas pensé à sourire, hein??? »

Je vous embrasse avec toute mon indignité de mère imparfaite!

A très vite!

 

 

3 réflexions sur “LES DETAILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s