LE PRENOM

Oui je sais cela vous rappelle un film….une comédie….et bien je peux vous dire que c’est un sujet épineux, qui peut vite tourner au drame.

Lorsque j’étais enceinte ; il a fallu trouvé une façon acceptable pour appeler l’enfant : le truc, l’alien, l’ectoplasme….et autres petits noms d’amour n’auraient pas été validé par l’état civil. Quoique…. ils ont bien accepté que certains enfants portent le nom d’une voiture….Clio, Mégane….imaginez Modus ou Quashquai.

Donc j’ai réfléchi longuement, ça m’a valu quelques nuits blanches. Il n’y a pas d’évidence. Il s’agit quand même du mot qu’il prononcera le plus souvent après maman dans sa vie. Ca défini son identité alors ça vous fout une sacré pression sur les épaules. Evidemment le papa s’est gentiment dédouané en proposant de ne choisir que le prénom du garçon. Pas de bol, c’est une fille.

Je voulais donc un prénom féminin et doux. Pas besoin d’en rajouter avec un prénom agressif au vue de l’héritage des personnalités et des caractères des parents! Je voulais un truc sonore et mélodieux mais en même temps avec du caractère.

J’ai pensé aux prénoms courts : Zoé (oui je sais c’est aussi une voiture!), Léa, Emma…trop vus, trop entendus, trop communs.

Il y a eu aussi la mode des prénoms anciens :Louise, Jeanne, Raymonde, Gertrude…. alors évidemment pour une tout petite fille avec des jolies couettes c’est adorable mais bon arrivée à 30 ans alors que tes copines s’appelle Sara, Sianna, c’est moins facile à porter tout de suite. L’avantage, ceci dit, c’est que quand t’es vieille tu as un prénom qui te va bien, faut juste attendre 60 ans quoi!

Il y a aussi eu les prénoms inspirés du cinéma, de la chanson ou de la tv : genre Lola,Lilou. Lilou dallas multipass….ba oui c’est pareil quand tu es une petite fille et jusqu’à 20 ans c’est mignon, sexy et dynamique. Mais à 30 ans passé, quand tu deviens directrice générale d’une grande entreprise internationale (Ba oui c’est la journée de la femme alors on rêve un peu), niveau crédibilité c’est discutable. Par contre l’avantage, c’est quand tu t’appelles Lilou et que tu touches les 80 ans, tu as un prénom qui déchire et tu es l’idole de tes petits enfants!

Sinon, y a eu Kelly, Brenda, Shanna…;et toute la clique de Beverly Hills…..Ai je besoin de préciser que la plupart des Kelly et autres Brandon, Killian…sont toujours, toujours, parmi les enfants les plus turbulents, chiants….limite hyperactifs d’un groupe! Donc très peu pour moi, du caractère mais pas déséquilibré non plus!

Les prénoms composés, évidemment exit ; rapport à la volonté d’un prénom court! Là c’était la future mère pressée et indigne qui réfléchissait : bah oui c’est quand même vachement plus facile de hurler « ELIYAAAAAAAAA, tu arrêtes tout de suite de jeter du sable dans les yeux de la dame! » que  » MARIE-GUENIEVRE, tu arrêtes…… »: déjà tu as perdu l’attention du gamin au trait d’union!

Les prénoms religieux non plus : rapport à mon goût tout à fait modéré pour les églises et ce qui s’y passe.

Ou eu égard l’expérience d’animation de ma fille, on a les prénoms de fruits : Kiwi. Non ce n’est pas une blague, il y a un enfant en France en 2017 qui s’appelle Kiwi. Ou un frère et une sœur qui s’appellent Paris et Hilton….. Voilà, voilà comment ruiner la vie de son gamin avant même qu’il ait acquis l’usage de la parole. Des années de thérapie en perspective et un procès aux parents serait tout à fait légitime.

Bien sûr, il fallait aussi que le prénom choisi soit résistant à la méchanceté et aux moqueries des cours de récréation. Pour ça pas de problème, j’ai soumis mes idées à mes deux cousins, qui lorsqu’ils sont réunis ont l’âge mental de la cour maternelle et j’ai attendu le festival de vannes! Ca s’appelle la sélection naturelle.

Alors du coup, j’avais pensé à Rita….Et un ami (ayant une propension certaine a tout sexualisé) m’a dit que cela faisait opératrice du téléphone rose. Du coup pour pas parier sur l’avenir de ma fille, j’ai laissé tombé!

Un soir, j’ai eu l’illumination : j’ai pris les lettres communes aux prénoms des deux parents, j’ai secoué….et j’en ai sorti Elia et pour l’hommage au père j’ai pris la particularité de son prénom. Voilà comment et pourquoi ma fille s’appelle Eliya : féminin, doux, court et surtout unique!

Nul besoin de vous souligner que j’étais particulièrement fière de moi….Jusqu’à un rdv chez le médecin où la secrétaire médicale me demande l’orthographe du prénom parce que sa petite fille qui est née, quelques jours auparavant s’appelle elle aussi Elia : « c’est drôle! » Euh non, pardon mais c’est pas drôle! Et le prénom de ma fille est unique et original! Et il y a un Y d’abord! Première déception!

Et puis, il y a quelques jours sur le chemin de l’école (oui encore….c’est l’endroit où tu se passe! THE PLACE TO BE), ma fille se fait interpeller par une petite copine, qui l’appelle de loin « Eliya, Eliya… » avec une prononciation tout à fait aléatoire. Ravie de rencontrer cette petite copine, je l’encourage à aller la rejoindre et faire le reste du chemin ensemble. La maman de la petite copine demande à ma fille comment elle s’appelle. Eliya qui fait sa timide ne lui répond qu’à moitié. Du coup, polie et soucieuse d’entretenir de bons rapports avec l’équipe des mères des copines de ma fille, j’articule : « E-LI-YA »!

Et sans complexe, la mère de la petit copine me rétorque que ; sa fille joue à la maitresse à la maison, en nommant les petites copines de sa classe et que souvent elle croit qu’elle invente parce qu’elle entend des prénoms qui n’existent pas! « Parce qu’on est d’accord, E-LI-YA ça n’existe pas! » dit elle en se tournant vers moi en souriant.

Alors là, j’hésite entre lui mettre ma main dans la gueule et ou lui mettre mon pied au cul! C’est à ce moment là que ça peut vite virer au drame! Euuuuuuh si, pardon de vous le dire, elle existe, elle  a trois et demi, elle est pleine de cheveux ; pas comme la vôtre, elle fait des phrases correctement construites ; pas comme la vôtre, elle est jolie ; pas comme la vôtre, et elle tient la main de la vôtre là, à deux mètres!!!!!!!! Alors oui E-LI-YA, ça existe! Non mais oh!!!!!

Et depuis quand et à quelle heure féminiser un nom commun (même si il s’agit de l’océan) c’est hiérarchiquement plus crédible que composer le prénom d’un enfant avec celui de ses parents, bordel!

Bon évidemment pour préserver la vie sociale de ma fille, je n’ai rien dit et j’ai souris!

Quel soulagement quand ma fille est rentrée de l’école aujourd’hui en me disant qu’Océan (e) n’était plus sa copine!!!!!!

Choisir un prénom c’est dangereux, ça peut vous emmener en garde à vue pour coups et blessures : encore un truc qu’on ne m’avait pas dit!

Allez des bisous!

 

5 réflexions sur “LE PRENOM

  1. jadesbeautytips dit :

    Merci pour les cinq minutes de rire que m’ont valu cet article ! Dans le même genre, mon petit frère de bientôt 10 ans s’appelle Titouan. Jusqu’à 15 ans, ça passe, mais à partir de la trentaine, Titou c’est plus très viril ! Belle soirée !

    J'aime

    • aureliesansdessusdessous dit :

      Merci pour le com ça me fait plaisir, un peu de rire ça fait du bien et une grosse pensée pour Titouan à l’âge de la maturité!!!! à très bientôt j’espère! aurelie

      Aimé par 1 personne

      • jadesbeautytips dit :

        Avec plaisir, j’ai beaucoup aimé ta plume, ton humour et ton honnêteté (notamment ton article où tu parles du fait d’être une babtou) 🙂
        Aha c’est gentil pour lui, j’espère qu’il n’en souffrira pas trop 🙂
        à bientôt, Jade

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s